Accepter la critique négative

by - 08:46

 

 
 
Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien 😊 Aujourd’hui, j’aimerais parler d’un sujet qui me touche particulièrement en tant qu’auteure : la critique négative. N’hésitez pas à me dire en commentaire si cet article vous a plu ^^

Bonne lecture !

La critique négative, personne n’y échappe


Je pense que tôt ou tard, nous sommes tous confrontés à ce vilain commentaire qui nous tombe dessus sans prévenir. De nombreux sites, tels que Babelio ou Goodreads, se sont développés pour permettre aux lecteurs d’échanger leurs avis… et pour un auteur, certains avis blessent plus que d’autres.

Pour ma part, quand je lis un commentaire négatif sur mes romans, je sens le doute m’assaillir et j’ai l’impression de tout remettre en cause. Peu importe que cinquante personnes aient adoré mon histoire, je vais me concentrer sur la seule personne qui trouve l’intrigue mauvaise.

Le plus important, c’est de relativiser

Dans ces moments-là, il faut réussir à relativiser, à voir ce commentaire comme un parmi d’autres. Il existe autant d’avis que de personnes et aucun lecteur n’a la même sensibilité que son voisin.

Essayez de différencier la critique constructive de la critique seulement « gratuite ». Un commentaire tel que « Ce roman est nul, j’ai détesté » ne vous apporte rien. Peut-être que le lecteur ne faisait tout simplement pas partie du public cible. En ce qui me concerne, j’ai déjà eu des commentaires du style « je n’aime pas les romances » et malheureusement, mon roman repose en partie sur une histoire d’amour. Dans ce cas, le mieux est de l’ignorer : vous écrivez pour vous, vous n’écrivez pas pour satisfaire les goûts de Mme X. Tant pis si vous perdez un lecteur, vous en trouverez d’autres qui apprécieront votre univers ^^

La critique constructive est beaucoup plus intéressante car elle est argumentée. Elle va vous permettre de cibler les éléments qui ont déplu au lecteur et de vous en servir comme base pour progresser. Notez ces commentaires dans un coin, ils vous seront peut-être utiles pour retravailler un prochain roman.

Aucun livre n’est parfait


Une technique pour relativiser est d’aller voir sur Amazon les commentaires qu’ont reçus vos livres préférés. Pour ma part, je suis une grande fan de Jasper Fforde, un auteur britannique connu pour son univers loufoque, et quand je lis certains commentaires, j’en conclus que tous les goûts sont dans la nature et qu’il n’est pas possible de plaire à tout le monde. Si même vos auteurs préférés sont critiqués pour leur style ou pour leur intrigue, vous n’avez aucune raison de vous inquiéter 😋

L’écriture : s’entraîner encore et encore


Pour moi, l’écriture est une quête permanente de perfection. Votre premier roman a reçu de mauvais commentaires ? Eh bien, tant pis, vous travaillerez davantage votre second ouvrage.
Même avec cinquante livres derrière soi, il est toujours possible de progresser, de fouiller davantage ses personnages et d’améliorer ses intrigues. Les « accidents de parcours » font partie du cheminement normal : alors soyez persévérants et continuez d’écrire ^^

Et vous, amis scribouillards, avez-vous déjà été confrontés à la critique négative ? 😊

 
Crédit image : Kelly Sikkema sur Unsplash

You May Also Like

0 commentaires