Cinq conseils pour écrire un roman jusqu'au bout

by - 08:00


Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien 😃 Aujourd’hui, j’avais envie d’écrire un article sur un sujet qui préoccupe beaucoup de jeunes auteurs : comment écrire un roman entièrement et surmonter les périodes de doute. Bonne lecture ^^

1.    Avancer à son rythme

Lorsque l’on se lance dans un projet d’écriture, il peut être tentant d’aller lire des articles sur internet ou de regarder des vidéos consacrées à la scribouille. Parfois, certains auteurs partagent leur routine ainsi que le nombre de mots qu’ils produisent en une session d’écriture. Ne vous comparez pas à eux ! Chacun a son propre mode de fonctionnement : ce n’est pas parce qu’Untel gratte 2500 mots par jour que vous devez en faire autant. Il est important que vous appreniez à VOUS connaître. Peut-être êtes-vous un auteur du soir ou peut-être êtes-vous plus productif le matin… Il faut que vous trouviez votre propre rythme. Préférez-vous peaufiner chaque phrase (et donc écrire plus lentement) ou au contraire, scribouiller en privilégiant la quantité sur la qualité et tout revoir au moment des corrections/réécritures ?

2.    Se souvenir pourquoi on écrit 

Pourquoi écrivez-vous ? Voilà la question que vous devez vous poser lorsque vous avez envie d’abandonner. Si c’est la passion qui vous anime, le besoin de partager les histoires qui foisonnent dans votre esprit, vous trouverez la force de poursuivre votre récit. Au contraire, si vous cherchez seulement la « gloire » ou la satisfaction de pouvoir dire en soirée « j’ai écrit un roman », la motivation n’est peut-être pas assez forte pour vous aider à boucler votre premier jet. Écrire demande énormément d’investissement, du temps et de la volonté. Si c’est vraiment votre but, je suis sûre que vous réussirez 😊

3.    Se faire un vision board ou tableau de visualisation


Le vision board peut être une page de carnet, un mur ou encore un fond d’écran. L’idée est d’assembler des images inspirantes et/ou des citations qui symbolisent vos objectifs afin de les avoir toujours sous les yeux. Ce concept s’applique très bien à un roman. Pourquoi ne pas se créer un tableau de visualisation avec des images représentant ses personnages (vous pouvez les dessiner vous-même ou trouver sur internet des photographies d’acteurs qui leur ressemblent) ? Pour être encore plus motivé, vous pouvez vous amuser à créer la couverture de votre roman. Le site Covervault vous permet également de réaliser des mises en scène 3D de votre roman, si vous voulez avoir l’illusion qu’il est déjà terminé, prêt à être découvert par des lecteurs (et ainsi, avoir encore plus envie de scribouiller votre histoire jusqu’à la fin ^^).

Parmi les citations inspirantes, en voici trois que j’apprécie particulièrement :
« Il n’y a qu’une façon d’échouer : c’est d’abandonner avant d’avoir réussi. » – Georges Clemenceau
« Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait. » – Mark Twain
« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles. » – Oscar Wilde

4.    Trouvez-vous un camarade d’écriture 

Si vous avez du mal à vous motiver, n’hésitez pas à vous trouver un camarade d’écriture (un ami/un frère/une sœur qui écrit également) ou inscrivez-vous sur des plateformes comme Wattpad ou Plume d’argent afin de partager vos écrits. Le fait d’être lu vous aidera à continuer, à produire d’autres chapitres jusqu’à parvenir au point final. Vous recevrez également des commentaires qui vous permettront de progresser et d’améliorer votre récit ^^

5.    Imposez-vous une routine et travaillez votre autodiscipline

L’image de l’auteur porté par ses idées est belle, malheureusement l’inspiration n’est pas toujours au rendez-vous. Pour avancer votre roman, vous devez vous habituer à écrire même les jours où la motivation n’est pas au rendez-vous. Le plus important est d’écrire régulièrement, même si ce n’est que quelques lignes. Trouvez-vous votre routine : un rituel qui vous permettra de mieux vous concentrer sur votre histoire. Certains auteurs aiment scribouiller dans des bars, d’autres à leur bureau, avec ou sans musique, avec du thé ou du café…  Selon moi, la persévérance et l’autodiscipline sont des qualités indispensables de l’écrivain : ce sont elles qui permettent à l’auteur de trouver la force d’écrire, de « dénicher du temps » dans un programme parfois surchargé car l’écriture devient alors une priorité.
   
Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que cet article vous a plu 😜 N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé ^^


Crédit image : Neven Krcmarek sur Unsplash

You May Also Like

0 commentaires